ACCUEIL
 
     

 

En1951, Louis Ghini a ouvert son premier atelier de serrurerie-ferronnerie à Cannes la Bocca, dans le quartier de la Verrerie. 8 ans plus tard, le développement des Ets. Ghini commença : sous l’effet d’une utilisation de plus en plus importante du fioul domestique comme source d’énergie, Louis Ghini orienta son activité vers la fabrication de cuves en acier pour répondre aux demandes de stockage qui en découlent. L’activité bat son plein et l’atelier de la Verrerie devient vite trop petit pour répondre à la demande.

Louis Ghini décide alors d’acquérir un terrain dans la zone qui s’appelle aujourd’hui « Les Tourrades », à Cannes la Bocca, pour y construire une usine d’une surface de 4.800 m2 couvertes. Des cuves allant de 600 à 100.000 litres pouvaient être fabriquées et l'on pouvait produire jusqu'à 80 cuves de 5.000 litres par jour grâce à l’investissement dans du matériel de production moderne.

Mais la crise du pétrole qui survint alors engendra une chute vertigineuse de la demande. Louis Ghini, assisté de son fils Gérard, qui a rejoint la structure familiale en tant que directeur technique et commercial, décida de se lancer dans la chaudronnerie. Leur activité consista donc à construire des fours d’incinération pour ordures ménagères, des ballons de stockage pour eau chaude, des cuves de filtrage pour les stations d’épuration, etc…

C’est en 1984 que les établissements Ghini se lancent dans le secteur de la construction métallique avec, en 1986, l’acquisition d’un banc de perçage et de sciage de poutrelles métalliques de 12 mètres de long, pouvant percer jusqu’à 50 mm sans avant-trou, avec une précision de 5/10ème sur douze mètres et un rendement cinq à six fois supérieur aux méthodes traditionnelles !

Plusieurs ouvrages prestigieux sont à mettre à l’actif des établissements Ghini depuis cette évolution et les investissements effectués sont proportionnels à cette croissance. Notamment par l'adoption, en 1996, d'un logiciel de dessin assisté par ordinateur (TEKLA structures) permettant de réaliser les plans de traçage et d'assemblage en 3D des nouvelles structures de plus en plus complexes créées par les architectes :
 - Le couplage de ce logiciel avec les machines de production (perçage et découpe)
 - L'achat d'un banc de coupe au plasma à commande numérique avec table de 1m50 x 3m00 permettant de    réaliser les découpes les plus complexes dans des tôles allant jusqu'à 25 mm d'épaisseur (acier, inox,    alu,...)
 - Une plieuse/coupeuse de 4m00 le long à commande numérique permettant de plier et couper les tôles    jusqu'à 2 cm d'épaisseur. Depuis 2002, l’entreprise familiale est entre les mains de Gérard Ghini qui en a    pris la gérance et apporté, au-delà de toute son expérience bâtie auprès de son père, Louis, un nouveau    souffle, une motivation et une rigueur de la qualité qui maintiendront les Etablissement Ghini
parmis les    leaders régionaux dans le secteur de la construction metallique.